Ne rien dépenser, c’est impossible. Il faut bien vivre! Par contre, il faut reconnaître que malgré toute la bonne volonté du monde, il arrive qu’une toute petit dépense, planifiée ou non, s’enfle jusqu’à devenir presque monstrueuse. Ces dépenses, on les appelle les dépenses passerelles, parce que quand vous en faites une, les autres suivent presque instantanément. 

Voici une petite histoire pour vous:

En 2012, Nico et moi, on est aux études, sans revenus autre que les prêts et bourse. Non, ce n’était pas planifié comme ça, j’étais sensée travailler 20h/semaine, j’avais même un emploi! Puis, j’ai eu à reprendre un cours au Cégep… en plus d’avoir un horaire temps plein à l’université. On est aussi tout juste après la grève étudiante, ce qui fait que Nico n’a pas commencé les cours avant octobre et donc, pas de prêts et bourses pour lui avant octobre.

Pas de panique, on s’est concertés pour voir comment économiser et nous en sommes venu à une conclusion: l’alcool ça coûte cher.

Et puis, ben à l’université, tu en bois beaucoup.

Donc, l’équation logique pour nous a été de commencé à faire notre propre alcool. Bière, vin et toute la gamme.

Oui, ça revient moins cher: 2$ une bouteille de vin et 25 sous la bouteille de bière.

Par contre, avec les années, c’est devenu un hobby, ce qui fait qu’on a investi dans notre équipement.

À ce jour, on atteint le 1000$ d’équipement et si j’écoute Nico, on en a encore pour un joli paquet à  »investir ».

Donnez-leur la main, ils prendront le bras…

Voici mon exemple de dépense passerelle!

Les dépenses passerelles- celles qui vous font dépenser encore et encore!

Les dépenses passerelles

En anglais, ces dépenses sont appelées  »gateway expenses ». Les dépenses passerelles. Vous achetez un premier truc, qui vous amène à en acheter un autre et un autre et un autre… Attention, elles ne sont pas nécessairement mauvaises! Simplement, elles sont rarement comptabilisées dans le coût de départ et peuvent jouer de mauvaises suprises!

Voici quelques exemples:

Loisirs

Vous avez décidé que vous vous lanciez en grand dans la fabrication de sacs en tissus et soudainement, votre machine à coudre de seconde main ne suffit plus. Et puis, tant qu’à y être, vous aurez aussi besoin d’un plus grand inventaire de boutons… mais aussi de fils, tissus, etc.

C’est avec la vision de nous rendre le brassage plus facile que nous avons investi presque 1000$ en 3 ans dans notre brasserie maison. Je viens encore d’ajouter pour 100$ d’équipement cette semaine… mais qu’est-ce que vous voulez, ça nous le prenait si on voulait faire mieux!

Sport

Vous commencez la course à pied avec vos vieux souliers de course et franchement ce n’est pas super pour les genoux, alors vous investissez dans une bonne paire, y’a pas de mal à ça! Sauf que maintenant, vous vous rendez compte à quel point avoir le bon équipement, ça facilite la pratique du sport. Et vous voilà propriétaire d’une garde-robe complète 4 saisons pour la course… alors que vous en faites depuis moins d’un mois.

Levez la main les coupables! (On l’a tous déjà fait!)

Rénovations

Ok, c’est ici qu’on parle des  »tant qu’à ». Les dangereux  »tant qu’à’‘, ceux qui font exploser le budget, parce que, tant qu’à y être, aussi bien le faire tout de suite…

Nous sommes actuellement pris dans une spirale du  »tant qu’à » chez moi. Avec les dernières rénovations, on s’est laissé entraîner et on en a pris un peu plus large qu’on aurait dû. Résultat? La marge est pleine (on travaille fort pour ramener ça à 0 d’ici 2 ans) , mais uniquement le 2 tiers des travaux prévus ont effectivement eu lieu. Les  »tant qu’à » ont pris le tiers du budget.

C’est certain que certaines choses, je suis contente de les avoir fait, comme l’isolation des fondations en même temps que leur étanchéisation. Oui, c’était 1800$ de plus, mais on va l’économiser en chauffage sur 5 ans.

D’autre, je suis moins certaines.

Mais tsé, on peut pas tout savoir dans la vie. Sinon ça serait plate à vivre!

Nouvelle maison/appartement

Oh, le décor. La peinture. Les nouveaux rideaux. Un nouveau couvre-lit.

Une tondeuse.

Des vivaces, du pavé-uni.

C’est pas parce qu’on aménage qu’on a fini de dépenser les amis!

Animaux

Tu achètes un mignon petit chien. 200$

Tu lui achètes sa première poche de croquette. 25$

Sa première laisse. 10$

Son premier panier. 50$

Ses premiers vaccins. 120$

Sa première visite à l’urgence après avoir mangé tes pilules. 250$

La stérilisation (parce que si tu stérilises pas ton animal, tu mérites pas d’en avoir. Point barre.) 400$

En plus, si tu l’avais adopté dans un refuge, il aurait déjà été stérilisé. Et tu aurais sauvé deux animaux, celui que tu adoptes et celui qui prend sa place.

Les animaux sont, malgré leur mignonitude, des dépenses qui font dépenser. Et comme ce sont des êtres vivants et sensibles, tu n’as pas le choix de le faire pour leur assurer un bien-être. C’est à bien y penser avant d’adopter.

Parce que quand on adopte, C’EST POUR LA VIE.

(J’ai vraiment une corde sensible pour les animaux abandonnés. Ils ne méritent pas ça.)

Les automobiles

Tout dépendant si vous êtes un maniaque de voiture ou un simple  »point A- point B » comme moi, les dépenses associées à une voiture varient. On a cependant quelque chose en commun: ce n’est pas parce qu’on l’a acheté qu’on a fini de payer!

Les dépenses passerelles- celles qui vous font dépenser encore et encore!

Réduire les dépenses passerelles

Je vous ai convaincu et vous êtes horrifiés de voir l’emprise qu’ont les dépenses passerelle sur votre vie? Ben y’a deux moyens simples de les réduire!

1- Reconnaître qu’elles existent.

Certains liront la liste ci-haut et vont se dire:

« Pfft, t’as juste à pas dépenser plus et c’est tout… »

Je vous garanti que ce seront les premiers à se faire avoir.

La stratégie de la dépense passerelle, c’est de passer inaperçu jusqu’au dernier moment.  Si vous savez reconnaître les achats qui vont inéluctablement menés à d’autres achats, vous pourrez mieux prévoir le coup.

Une dépense passerelle qui est planifiée, ce n’est plus une dépense passerelle!

2-Retarder les achats

Avant d’acheter, prenez un petit recul! Avez-vous pensé à tout? Est-ce qu’il n’y a pas un morceau, une patente que vous devrez acheter en plus? Pourriez-vous l’emprunter le temps de voir? L’acheter usagé?

Pis tsé,  en as-tu vraiment besoin?

😉

 

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn