Tag: plan

Objectifs 2017: mise à jour

En janvier dernier, je vous présentais mes objectifs pour cette année et comme nous sommes maintenant à la moitié de l’année (et oui, déjà!) il est de mise de présenter une mise à jour!

Mes objectifs pour l’année était nombreux, 15 en tout! Ils couvraient plein d’aspects de mon année, ils étaient d’ordre financier ou personnel, c’était un peu ma bucket list de 2017.

Objectifs pour 2017:

  1. Ne pas dépasser mon budget pour le voyage en Grande-Bretagne
  2. Rembourser la marge de crédit avant de commencer les rénovations
  3. Rembourser la moitié de la mise de fonds avant l’an prochain
  4. Magasiner et négocier ma nouvelle cuisine
  5. Négocier le drainage des fondations
  6. Garder les rénovations sous la barre des 40 000 $
  7. Négocier les nouvelles assurances
  8. Ouvrir un compte de courtage en ligne pour Nico
  9. Déposer 500 $ par mois en épargne-retraite.
  10. Économiser pour le prochain voyage
  11. Maîtriser mon nouveau budget
  12. Réussir à louer le logement vacant du triplex pour juillet 2017
  13. Finir un cours sur les actions à dividendes
  14. Analyser et acheter mes premières actions
  15. Devenir meilleure à ce qu’on appelle « la vie adulte »

Mes objectifs pour 2017-Mise à jour de mi-parcours

Ceux que j’ai réussi

Louer notre logement vacant

En mars, j’ai répondu à une annonce de quelqu’un se cherchant un logement pour juillet dans mon secteur. J’ai simplement pris quelques photos de notre appartement, écrit quelques lignes sur ses caractéristiques et indiqué que nous changerions les planchers avant l’entrée du potentiel locataire.

Quelqu’un a vu mon commentaire, m’a écrit pour visiter et une semaine plus tard, c’était loué! Ça nous a enlevé un gros poids. Ce logement est super, avec ses planchers (chauffants) neufs et son grand balcon, il est charmant. Par contre il est situé dans un rez-de-jardin, avec un mur sous-terre, ce qui le qualifie comme un demi sous-sol. Difficile à louer.  Le fait de n’avoir eu a faire qu’une seule visite est presque miraculeux. Son prix compétitif aide aussi, mais au moins c’est loué!

Démarrer les rénos avec une marge à zéro

Avant même d’acheter la maison, notre marge était à zéro. En fait, elle l’a été entre novembre et le 26 janvier (date de l’achat de la maison). Woup woup! Ce n’est plus le cas, loin de là, mais au moins, j’ai accompli cet objectif.

Dépenser moins de 3000$ pour notre voyage

Du 12 au 22 janvier, nous étions en voyage en Grande-Bretagne. En tout, billets d’avion compris, notre voyage nous a coûté 2600$, moins un crédit voyage Boni-dollar de 300$, donc 2300$. Sérieux, je me suis impressionnée. Avec AirBnB, on a pu payer presque rien pour notre hébergement (56$ la nuit en moyenne). On a cuisiné tous nos repas sauf ceux de Londres, pour 15$ par jour en moyenne. La voiture a été louée avec une promotion qui a réduit le prix à 200$ environ et l’essence nous a coûté 100$.  Nos  »attractions » avaient été réservées à l’avance pour moins cher.  On a fait un magnifique roadtrip le long de la côte galloise pour  admirer des châteaux médiévaux et les moutons, tout en pique-niquant, seuls en-haut de la colline, en janvier. Malade.

Je planifie maintenant prendre ma retraite in Wales, parler Welsh et appeler mes futurs marmots « Cadwgan » et « Caerwyn » (ok, probablement pas).

Varia

J’ai négocié notre cuisine, non sans peine. Le prix est passé de 12 000$ à 8000$, installée.

Le prix du drainage a été négocié, j’y étais presque quand Nico a décidé qu’on devrait aussi les faire isoler. Il avait raison et donc, ça nous a coûté 25 000$ au total, taxes comprises. Disons que j’ai quand même réussi.

J’ai fini le cours sur les actions à dividendes. Est-ce que j’ai droit à mon collant maintenant?

J’ai négocié nos nouvelles assurances, peut-être pas assez, mais j’ai une soumission qui m’attend l’an prochain chez une autre compagnie.

 

Ceux qui ont pris le bord

Garder les rénovations sous les 40 000$

À celle-là, nous avons lamentablement échoué.

Mes objectifs de 2017: ceux qui ont foirés

Pas par caprice, mais vraiment par surprises (coûteuses) et peut-être par une planification douteuse de nos rénos.  Quand on est arrivé, on s’est aperçu que la fournaise, même si fonctionnelle, était brisée. On aurait pu attendre l’automne suivant pour la changer, mais en pesant le pour et le contre, on a choisi de la remplacer pour 3200$ .  On a obtenu un remboursement du gouvernement de 1250$, mais n’empêche…  Aussi, toutes les prises du rez-de-chaussé ou presque ont dû avoir du nouveau filage. La tapisserie ne s’enlevait pas des murs sans tout arracher, donc on a dû replâtrer le rez-de-chaussé au complet. Bref, en comptabilisant les factures, j’arrive à presque 50 000$ de rénovations.

Avec la mise de fonds qu’on a mis sur la marge, le notaire et la taxe de bienvenue, nous en sommes à des frais 68 000$. On a eu aussi le logement qui a coûté le double du montant prévu, soit 8000$. Nous avons dû faire augmenter la marge de Nico en avril pour palier à la situation.

En date d’aujourd’hui nous avons ramener les marges à un solde combiné de 45 000$. On a donc payé plus de 31 000$  entre février et aujourd’hui.  J’y ai mis tout notre retour d’impôts, mon p’tit change, mes revenus d’appoints, la ristourne de la caisse et l’argent récolté par mes ventes sur Kijiji sur nos marges et notre budget nous aide beaucoup.

L’achat d’action/500$ pour la retraite

Un, avec quel argent? Non, on blague. Mon nouveau budget comprend quand même un (riquiqui) 120$ par mois qui s’en va sur mon compte Questrade, mais j’ai décidé que les FNB, c’était super pour moi pour l’instant.

Faut savoir se mettre des priorités!

Ceux qui sont en bonne voie

Maîtriser le nouveau budget

Je maîtrise presque mon budget! On s’est assis, Nico et moi, et on a discuté de ce qui était le plus important pour nous d’accomplir cette année. Avec nos marges de crédit qui sont dangereusement proches de leur limite, même si c’était prévu, on sent que la priorité devrait être de les ramener à un niveau normal. On a donc refait notre budget et dirigé 2300$ vers nos dettes, soit 36% de nos revenus. Depuis 2 mois, soit la fin des gros travaux, nous parvenons à respecter notre budget et rembourser nos dettes!

Si tout va bien, nous devrions réussir à mettre à mort presque 72 000$ de dettes en 2 ans.

Ouvrir un compte de courtage pour Nico

Je suis aussi en train de faire les démarches pour ouvrir un compte de courtage à Nico d’ici septembre. Avec son augmentation et un projet que je veux mettre sur pied, on devrait avoir de quoi y mettre quelques sous d’ici là fin de 2017.

On ne se le cachera pas, les rénovations qui semblent toujours sans fin et les marges qui gonflent sans arrêt, ça me fait peur. Je garde cependant les yeux sur la ligne d’arrivée parce que je sais qu’on va réussir. La maison a pris de la valeur et continuera d’en prendre et notre situation financière est loin d’être désespérée. Juste un peu serré!

Et pour me changer les idées, parlez-moi donc de vos objectifs! 🙂

 

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn

Comment faire un budget et le réussir.

Un budget, c’est simple, c’est la somme des revenus, desquels on déduit la somme des dépenses. En gros, c’est pas mal juste çaEn réalité, c’est aussi et surtout une façon de voir et constater d’où vient votre argent et où il va et de faire des prévisions sur le court-terme.

Au Cégep, quand j’ai fait mon premier budget d’appartement, j’avais été vraiment jetée sur le cul de voir que contrairement à ce que je pensais, je ne dépensais pas 2-3 $ par semaine en bonbons/café à la Coop, mais plus de 15$. C’est ÉNORME pour des paquets de Jolly Rancher  et du café même pas bon (ce qui fait que j’ai pris 5 livres et fait un ulcère, merveilleux!)

En faisant un budget, on prend le temps de s’asseoir et de bien calculer nos entrées et sorties de fonds. Ça permet de réduire son stress par rapport à sa situation financière parce que:

  1. Si vous avez l’impression que vous faites assez d’argent, mais qu’il n’en reste jamais à la fin du mois, ça vous permettra de mettre le doigts sur la fuite et de remédier à la situation.
  2. Si vous avez l’impression de ne pas faire assez d’argent, vous découvrirez peut-être que vous en faites plus qu’en masse et saurez le relocaliser pour qu’il travaille mieux pour vous.
  3. Si vous avez l’impression de ne pas faire assez d’argent et que c’est vrai, vous pourrez mieux allouer vos revenus et découvrir combien il en manque.

Alors, on fait ça comment un budget?

Comment faire un budget et le réussir

Commencer son budget (ou le recommencer)

Vous aurez besoin de vos derniers relevés de compte de tous vos compte-chèques, d’un paquet de feuilles, de deux-trois crayons de couleurs différentes et d’une calculatrice.

Revenus

Moi je commence toujours par les revenus. Prenez un surligneur et trouvez toutes les entrées de fonds qui sont récurrentes dans vos relevés de compte.  Par exemple, dans mon cas, j’ai mes revenus d’emplois, les revenus d’emplois de Nico, nos revenus de triplex, les transferts gouvernementaux et les revenus d’intérêts.

Ça veut alors dire:

  • Revenus Sara: 2110$/mois
  • Revenus Nico: 2400$/mois
  • Revenus triplex: 1095$/mois
  • Transferts gouvernementaux: 101$/mois
  • Intérêts: 8$

Total: 5714$

Dépenses fixes

Ensuite, je fais la liste des dépenses que j’appelle « fixes ». Ce sont celles qu’on ne peut pas réduire ou éviter et qui ne varie pas beaucoup. Le loyer est une de ses dépenses. Internet. Le paiement d’assurances. Le cellulaire. Etc. Faites en une liste. N’oubliez pas les assurances, les frais de toutes sortes et les dépenses qui arrivent irrégulièrement. N’y aller pas de mémoire, trouver les montants dans vos relevés.

Pour nous, ça ressemble à ceci:

  • Hypothèque: 800$/mois
  • Taxes foncières: 350$/mois
  • Hydro: 100$/mois
  • Assurances auto+habitations: 135$/mois
  • Remboursement de prêt étudiant (le minimum): 136$/mois
  • Cellulaires: 68$/mois
  • Internet: 57$/mois
  • Frais bancaires: 8$/mois

Total: 1654$

Dépenses variables

Ensuite, il reste à calculer les dépenses variables. Ce sont celles qui varient toujours un peu, comme l’épicerie ou l’essence. En prenant vos relevés prenez un autre surligneur et identifiez ces dépenses. N’oubliez pas les petits montants. Vous pouvez essayer de les répartir entre certaines catégories avec des couleurs de surligneur. Épicerie, resto, essence, beauté, santé, loisirs, etc.

Voici donc comment je répartis le reste de l’argent:

  • Épargne: 1428$ (25% de 5714$)
  • Épicerie: 300$/mois
  • Gaz: 300$/mois (Nico travaille à Drummondville, il fait 2h de route par jour… EDIT: depuis décembre 2016, il est à moins de 10 min de la maison!)
  • Surplus sur le prêt étudiant: 264$/mois
  • Épargne auto: 150$/mois
  • Resto: 75$/mois
  • Loisirs et autres (vêtements, maison): 250$/mois
  • Animaux: 25$/mois
  • Épargne triplex: 250$/mois
  • Compte investissement: ce qui reste (épargne et investissement, ce n’est pas la même chose!)

Établissez vos priorités

Regardez vos dépenses. Êtes-vous confortable avec les montants que vous dépensez dans chaque catégories?

Le saviez-vous, comme moi et mes Jolly Ranchers? Ce n’est pas que le montant était énorme, c’est que la satisfaction que j’en retirais par rapport au prix que je payais n’était vraiment pas optimale.  Aussi, vous pouvez comparer vos catégories. Si par exemple les sports de plein air, c’est ce qui vous drive, mais que vous dépensez deux fois plus en resto, est-ce que vous obtenez le meilleur rendement pour votre argent?

Qu’est-ce qui correspond à des nécessités par rapport à des désirs?

De notre côté, nous avons choisi de continuer d’être frugal dans nos dépenses en nous ajoutant quelques douceurs ici et là, comme le resto. Pendant 5 ans et demi, nous n’avons pas eu de budget resto. C’était impossible, nos revenus ne couvraient qu’à peine l’épicerie et le loyer. Maintenant que c’est plus lousse, on continue d’avoir un niveau de dépenses plus-bas que la moyenne et on économise à fond. En décembre 2016, Nico diplômera avec 10 000$ en dettes, qui viendront s’ajouter au 5000$ des miennes. Notre but est de tout payer d’un coup pour se concentrer sur le prochain gros objectifs financiers. Nous avons donc 6 mois pour économiser 15 000$. C’est ça notre priorité.(Nous avons finalement choisi d’acheter une maison ayant besoin de beaucoup d’amour et qui prend tout notre petit change, littéralement)

Contrôlez régulièrement vos résultats

Il est complètement ridicule de faire le plus beau des budgets du monde, si vous ne le contrôlez pas à intervalles réguliers pour vous assurer de rester sur la bonne voie. J’aime bien me connecter sur Mint le matin aux 3-4 jours et vérifier où j’en suis et si je suis toujours dans les limites de mon budget. En vérifiant régulièrement, vous finirez par avoir une emprise sur votre budget.

La mécanique du budget

Revenus – dépenses fixes=??

Vous avez vos revenus et vos dépenses fixes. Faites la différences entre les deux. Est-ce que le résultats est positif? Oui, alors super! Passez à la prochaine étape. Si non, demandez-vous si vous avez oublié des revenus. Non? Alors, vous devez envisager de diminuer vos dépenses fixes ou d’augmenter vos revenus.

Pour diminuer les dépenses fixes, voici quelques trucs:

  • Appeler votre fournisseur de service Internet/câble/cellulaire et tenter de négocier un meilleur forfait. Encore mieux, abandonnez le câble.
  • Appeler vos assurances et négociez un meilleur prix.
  • Débranchez le climatiseur (ou baissez le thermostat).
  • Débranchez la sécheuse.
  • Prenez un chambreur
  • Vendez votre auto (en dernier recours, mais si votre prêt auto vous empêche de vivre, c’est peut-être mieux)

Comment faire un budgetDépenses variables

En faisant soustrayant les dépenses fixes des revenus, on obtient le montant qu’il reste pour les autres dépenses. S’il n’en reste pas assez, même en ayant des dépenses variables au minimum, on doit revenir une étape en arrière et soit réduire les dépenses fixes ou augmenter les revenus.

Pour nous, il nous reste 4060$. Ça peut sembler énorme et croyez-moi, j’ai encore des frissons quand je vois ce chiffres après des années de serrage de ceinture. Cependant, Nico est actuellement en stage et donc, à partir de septembre, nos revenus baissent du tiers. Pour éviter les problèmes, je dois donc mettre plus d’argent de côté pour les prochains mois.

C’est essentiel  de mettre à votre budget un poste d’épargne. Même si vous n’y déposez que 25 sous par mois. Quand la vie est raide, je sais que ça peut sembler impossible. Nous avons déjà eu des revenus de 900$ par mois, et un loyer de 530$ à payer, mais il est essentiel de maintenir l’habitude de l’épargne. Une bonne façon de démarrer est de se donner l’objectif de mettre 1000$ de côté pour les urgences.

Comme vous pouvez le voir, faire un budget, ce n’est pas difficile en soi, ce plus le faire balancer et s’assurer que l’utilisation de chaque dollar est optimisé qui rend le tout plus difficile. Mais Rome ne s’est pas faite en un jour et il en va de même pour votre budget, chaque mois qui passe le rend meilleur!

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn

© 2017 Cennes Habitudes

Theme by Anders NorenUp ↑