Quand on fini ses études, la vie devient un vrai tourbillon en un claquement de doigts. La recherche d’un nouveau travail, le déménagement potentiel, les divers formulaires à remplir pour l’université, la banque et autres. On se retrouve dans une situation où tout presse et rien ne peut attendre. Sauf les prêts étudiants de l’AFE, grâce au six mois d’exemption sur le remboursement de capital. Si vous êtes allumés sur vos finances, vous allez commencer à rembourser dès que vous aurez un emploi et éviter d’accumuler les intérêts. Mais saviez-vous qu’il existait une autre façon de payer moins d’intérêts?..

Et savez-vous le pire? Peu de gens la connaissent! Je faisais partie de ces gens-là jusqu’à tout récemment.

remise-de-dettes-go

Le programme de remise de dettes

Au Québec, le gouvernement veut vous encourager à finir vos études dans les délais prescrits (parce que ça lui coûte beaucoup moins cher). Il a donc mis sur pied un programme qui offre de rembourser 15% de la dette contractée dans le cadre du programme des prêts et bourses si vous finissez vos études à temps.

C’est le programme de remise de dettes.

C’est-y-pas merveilleux ça?

Autrement dit, si vous êtes à vos affaires à l’école, on vous récompense à grands coups de mille piasses.

remise-de-dettes

 

Jusqu’à tout récemment j’étais dans l’ignorance de ce programme. Comme vous savez, je rembourse ma dette d’études à la vitesse grand V, question de principes, même si c’est pas la chose la plus payante. C’est ma seule dette, hors hypothèque, et je ne veux plus la voir. J’avais fait un gros versement au début et depuis, je payais environ 1,5 fois le montant minimum à chaque mois. J’allais finir de la rembourser dans 3 ans (au lieu de 10 ans!), et j’étais super contente.

Ben je suis tombée en bas de ma chaise quand j’ai découvert que le programme de remise de dettes existait. J’arrêtais pas de répéter à Nico: Ben non! Ben non, ça se peut pas! Voyons dont que je connaissais pas ça! Je me sentais comme le coordonnier mal-chaussé. Ce qui fait que j’ai imprimé les formulaires (2 fois le même, un pour le bac et l’autre pour la maîtrise) et j’ai envoyé tout ça en 15 minutes.

Si tout va bien, je devrais voir ma dette restante diminuée de 1899$.

#freemoney

Sérieusement, c’est un super programme qui fait une énorme différence dans votre repaiement de dette. Et puis pensez-y, quand est-ce que le gouvernement vous fait des cadeaux de même? J’ai donc fait ma mission de renseigner le monde entier sur cette option fantastique!

Conditions

Voici les principales conditions, il y en a d’autres, mais si votre situation est conventionnelle, ça devrait vous couvrir:

  • Vous devez avoir fait soit un baccalauréat ou un DEC technique pour avoir droit à la remise de dette.Vous pouvez demander une remise de dettes pour les dettes contractées pendant votre maîtrise seulement si vous avez fait une demande de remise de dettes pour votre bac aussi.
  • Vous devez avoir reçu une bourse pour chaque année d’attribution durant laquelle vous étiez aux études.
  • Vous devez avoir réussi et terminé votre programme d’études dans le nombre de période prévu par le programme.
  • Vous devez demander la remise de dette dans les trois ans suivant la fin de vos études.

 

afe

 

Et si vous avez déjà remboursé?

Trop tard, too bad…

Ben non!! J’te niaise!

Ils vous le redonnent à vous directement si vous avez déjà fini de rembourser, sinon ils font un paiement directement auprès de votre institution financière et s’en va sur votre dette. Donc vous ne perdez rien, rien, rien à faire la demande quand même!

Y-a-t-il des attrapes?

Non… et oui.

C’est à dire que c’est quand même de l’argent  »gratuit », no string attached. Ils viendront pas vous demander, dans 10 ans, de le remettre. Ça ne vous empêche pas non plus de refaire une demande de prêts et bourses dans le futur. Franchement, on serait fou de passer à côté!

Cependant, c’est imposable, ils vous envoient un feuillet d’impôts en février. Donc, vous paierez de l’impôt sur le montant qu’ils vous donnent en fonction de votre taux marginal d’imposition. Sauf que si vous êtes comme tout bon étudiant, vous avez encore fort probablement des tonnes de crédits non-utilisés que vous pourrez utiliser pour  vous éviter de payer de l’impôt sur leur cadeau.

Un autre bon moyen d’éviter ça? Mettre le même montant en REER. D’un côté vous recevez 2000$, de l’autre vous faites  »disparaître » 2000$ de votre revenu imposable pour l’année. Et bam,  tout balance.

Et pour ceux qui viendront me dire:

« Ouin mais les intérêts payés sur une dette étudiante sont déductibles d’impôts… »

Je réponds: Ouin, pis? Préfères-tu payer quelque chose et te le refaire rembourser, ou ne jamais le payer? En plus, en réduisant le capital de votre dette d’un coup, vous améliorez votre bilan, ce qui peut vous favoriser au niveau de votre cote de crédit ou dans l’obtention d’une hypothèque.

Autrement dit, si vous y avez accès, vous ne perdez rien à remplir la demande et faire la (courte) démarche.

Ok, je fais comment?

1-Tu vas sur le site de l’AFE et tu télécharges le formulaire.

2-Tu le remplis avec les bonnes infos

3-Tu le signes avec la signature d’adulte que tu pratiques depuis que t’as ton diplôme

4- Tu le numérises avec ton relevé de note final

5-Tu le transmets en utilisant leur fonction « transmettre un document ».

Done!

Il ne  reste plus qu’à attendre la réponse et du même coup, le dépôt sur ton compte.

Ce n’est pas un programme qui est beaucoup publicisé par le gouvernement. Disons qu’ils ne le mettent pas en avant trop trop, mais ça existe. Et si ça existe, c’est pour que les gens qui y ont droit puissent en profiter. Alors sortez votre crayon et votre relevé de note, on fait notre demande de remise de dettes!

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn