Mes objectifs pour 2017

J’ai allumé que si je voulais faire un bilan annuel l’année prochaine, ça serait bien que vous soyiez au courant de mes objectifs pour 2017. Histoire que vous puissiez  enfoncer le couteau dans la plaie si je me suis plantée en décembre prochain. 😉

Cette année s’annonce vraiment excitante. Après une année tampon entre la fin de mes propres études et la fin de celles de Nico, année plutôt  »poche ». J’avais envie de faire plein de choses, mais une période de recherche d’emploi prolongée jumelée à un horaire de fou pour la fin du bac de Nico a fait en sorte qu’on a presque rien fait.

À l’exception de la démolition et de la reconstruction des trois lockers extérieurs du bloc. Tsé, quand une job que tu évalues à 2000$ et 3 fins de semaines t’en coûte pas loin de 3000$ et prends 4 mois à compléter?  C’est une histoire qui devrait faire l’objet d’un feuilleton, mais qui a été pas mal le seul loisir de notre année 2016.

Je m’attends donc, J’anticipes donc, J’exiges donc une année plus enlevante pour 2017 et disons qu’avec l’achat d’une maison bâtie en 1952 figée dans le temps, ça s’annonce bien!

Mes objectifs pour 2017

 

1- Ne pas dépasser mon budget pour le voyage en Grande-Bretagne

Budget voyage= 3000$. Montant dépensé à ce jour pour l’achat des billets d’avion, de l’hébergement et des transports: 2300$. Montant restant: 700$
C’est pas un voyage à petit mini budget, mais ça reste serré pour la Grand-Bretagne (et un premier voyage). On va avoir du fun à étirer le budget!

 Edit 22/01/2017: C’est réussi, je suis sous la barre du 3000, malgré un accrochage avec la voiture de location. Si on compte que l’épicerie achetée là-bas rentrait dans mon budget sous la catégorie  »épicerie » et que les dommages à la voitures seront remboursés par les assurances, on est tout près de 2500$ pour un voyage de 10 jours!

2-Rembourser la marge de crédit de Nico

C’ est un petit riquiqui montant: 1200$, mais j’aimerais l’avoir remboursé avant de commencer les rénos sur la maison… qui vont remplir la marge. Bon, c’est une question de principe. Le 1200$, ce sont des dépenses courantes qui m’ont échappé. Je ne veux pas qu’elles se retrouvent dans la même dette que la maison. Donc d’ici le 26 janvier, le 1200$ must go beu-bye.
Edit: Nico a reçu une paie  »surprise » qui nous a permis de réduire le solde à 500$. Yé!

3-Rembourser la moitié de la mise de fonds avant l’an prochain

14 000$ sur une marge à 2,7%, c’est pas la fin du monde sauf que c’est une question de principe. Même si on a économiser beaucoup à long-terme en utilisant notre marge pour compléter notre mise de fonds, on reste réfractaires aux dettes.  #amortlesdettes

4- Magasiner et négocier ma nouvelle cuisine

La cuisine de la nouvelle maison est finie. Les portes ne ferment plus et la peinture (probablement au plomb, donc oubliez le sablage) décolle. En plus, la porte du frigo n’ouvre pas au complet parce que la cuisine est minuscule. Solution: nouvelle cuisine de bonne qualité qui ajoutera de la valeur à la maison. Idéalement, je voudrais mettre 10 000$, livrée et installée, taxes incluses.. Reste à négocier, le premier estimé est entré à 11 328$…

 Edit 03/02/2017: J’ai eu un dernier estimé à 7 105$!! Tout ça parce que j’ai accepté de faire la finition des armoires moi-même pour 150$ de matériel. C’est peut-être pas à la portée de tous, mais pour une différence de presque 5000$, je vais le faire!

5- Négocier la réalisation du drain français pour la maison

Idem. Sauf que c’est moins le fun parce que c’est pas la cuisine. Et que ça coûte plus cher encore: 22 000$. Comme tout se négocie dans la vie, je vais ajouter cet objectif sur ma liste.

6- Garder les rénovations sous la barre des 40 000$

Avec l’expérience qu’on a des rénovations, on sait à quel point il est facile de se lancer dans les  »tant-qu’à-y-être ». Sauf que cette année, pour à la fois notre budget et notre santé mentale, on va se limiter à 40 000$. C’est mon budget top-top-top. Idéalement, j’aimerais être proche de 35 000$, mais je dois être réaliste…

7- Négocier les nouvelles assurances du triplex

Si il y avait une chose que je n’avais pas prévu en achetant la nouvelle maison, c’était que mes assurances pour le triplex augmenterait autant. Elles ont pratiquement doublé, passant de 75$/mois à 130$/mois.

Tchou-tchou.

train

C’est le train qui m’est passé dessus quand j’ai entendu le prix au téléphone.

J’espère vraiment que le dieu des assurances sera de mon bord lors de mes prochains appels…

Edit: J’ai appelé hier et j’ai eu une nouvelle soumission à 92$/mois et une à 112$/mois en rénogociant avec ma compagnie actuelle. Ça paie vraiment de jaser au téléphone aimablement avec un agent d’assurances.

8-Ouvrir un compte de courtage en ligne pour Nico

En 2016, je l’avais fait pour moi. En 2017, Nico y passe. J’aime bien l’idée de gérer mes propres choses et Questrade m’offre la possibilité de le faire à petit prix, alors c’est avec eux que j’ouvre le compte à Nico. En plus, ça compte aussi pour mon objectif 14!

9-Déposer 500$ par mois en épargne-retraite.

On a plus de raison de laisser traîner les choses: c’est le moment de nous attaquer à l’épargne-retraite. 2017 marquera l’année où on  »prendra » nos premiers REER! 500$ par mois n’est exactement suffisant, mais sachant que nous vivrons une année de rénovations que nous paierons moitié comptant, moitié avec la marge, 500$ est un bon début. L’an prochain ce sera 1000$ (la p’tite voix dans ma tête me fait dire de dire qu’on verra…)

 

10- Économiser pour le prochain voyage (objectif de 3000$)

Bibi a décidé de rentabiliser son passeport avant la venu des potentiels héritiers. Tout le monde avec qui je discute de descendance me disent deux choses:

1- C’est la plus belle affaire de leur vie.

2- Ce sont des sangsues qui te vident de ton énergie, de ton argent et de tes rêves de jeunesse.

Donc avant la bébépocalypse, je compte bien vivre un petit peu, parce qu’on a été très sages jusqu’à présent et que maintenant qu’on a un petit slack, on ira pas se remettre dans le jus tout de suite!

11- Maîtriser mon nouveau budget

Parce que qui dit nouveau travail, dit nouveau revenu! Avec Nico qui a commencé à travailler le 19 décembre, on est maintenant officiellement des DINKS (dual income-no kid). Avec l’apport d’argent, on se doit de faire un nouveau budget. Parce que les budgets, c’est ce qui assure que ton argent travaille pour toi. Et puis que si tu sais pas gérer ton argent, ça sert pas à grand chose dans faire plus, alors on planchera sous peu sur un nouveau budget. Les premiers mois seront peut-être chaotique, mais je suis motivée!

 Edit 06/02/2017 : on va y arriver, un jour. 

12- Réussir à louer le logement vacant du triplex pour juillet 2017

Le logement que nous occupons dans le triplex se libérera en mars et il demande des rénovations. Je crois que ça va demander du courage, mais on doit le mettre à louer rapidement pour trouver des locataires pour juillet. Après ça, vous viendrez me dire qu’on est pas travaillant (ou fou!).

13- Finir le cours sur les actions à dividendes d’Une Question d’argent.

J’adore ce cours! Le contenu est clair, objectif et actionnable, vraiment, c’est un de mes bons achats de 2016. Sauf que quand j’arrive le soir, je manque d’énergie et je fais tout sauf ça… Alors en 2017, je le finis et je prends action!

14-Analyser et acheter mes premières actions

C’est comme la suite de l’autre objectifs. Après avoir fini la formation sur les actions à dividendes d’Une Question d’argent, je compte mettre mes nouveaux acquis à contribution. J’ai toujours trouvé la bourse fascinante, un peu comme un club super sélect avec leur propre langage et pour 2017, je veux en faire parti!

15- Devenir meilleure à ce jeu qu’on appelle  »La vie adulte ».

Je suis convaincue que quelqu’un en quelque part à oublier de me donner un mémo. Ce qui fait que j’ai toujours l’impression qu’il me manque de l’information sur comment tu es sensée agir comme une adulte. C’est frustrant. Avec les années, je deviens meilleure à cacher mon ignorance, mais parfois, l’étendue de mon incompétence me frappe de plein fouet. Donc, j’aimerais trouver le mémo cette année.#tupeuxtoujoursrêver #dontgrowupitsatrap

adulting

Sur une autre note, je veux profiter de la prochaine année pour me dompter au niveau de la procrastination. Cette année, j’ai vécu de nombreuses frustrations en lien avec ma fâcheuse habitude tout remettre au lendemain et je pense que la clef de ma zénitude à long-terme, c’est d’apprendre à faire les choses au moment le plus opportun et pas quand il ne reste plus de temps pour les faire.

Ça inclu cet article.

Que j’aurais dû faire hier….

Qu’est-ce que tu veux, je deviendrai pas parfaite en criant bines-au-ketchup… 😉

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn

7 Comments

  1. CatherineMichelle

    14 janvier 2017 at 1:18

    Très intéressant article qui a enclenché ma réflexion.

    Pour vos drains français, avez-vous pensé à les creuser vous même (à la main)? C’est tout un contrat et ça risque de vous prendre ~ 2 mois de fins de semaine, mais avec de l’aide (disons 2-3 personnes), ça se fait très bien. Mon beau-frère a refait ses drains l’été passé et je suis allée les aider à quelques reprises. Nous avons creusé des tranchées ~ 10 pieds de profond par 3-4 pieds de large.

    Les seuls coûts ont été pour le matériel (membranes d’étanchéité, enduits, ciment, drains) et il s’en est tiré pour ~ 5k. La maison mesure ~ 40 pieds x 40 pieds.

    Une petite idée comme ça…

    • SaraJane

      23 janvier 2017 at 1:54

      Wow! C’est un immense travail, et une idée que je n’avais pas eu… La seule chose qui risque de ne pas passer au conseil, c’est que la job est garantie avec un contracteur et que c’est fait en 3 jours.

      L’an dernier, on pensait refaire nos lockers tout seul en 1 mois. Ça en aura pris 4. On est pas prêt je pense à risquer d’avoir un trou tout le tour de la maison pendant 4 mois :P.

      Par contre, on a celui du bloc à refaire et celui-là, il est prévu de le faire nous même, à la mitaine. Ton témoignage me donne du courage!

  2. J’ai l’impression de me lire à peu de choses près! Mon chum qui fini ses études, l’achat d’une maison, réno de la fameuse maison, négo de mes assurances quand j’ai quitté mon duplex (moi aussi j’ai eu un ouch! sur le moment, finalement après négo c’est pas siiii pire), louer mon duplex (j’ai eu droit à ma première expérience de mauvais locataires…la vie d’adulte m’a rentrée dedans solide!), refaire le budget (fait hier….j’aurais du le refaire en décembre…procrastiner que tu disais 😛 ) et m’adapter à ce dernier qui a beaucoup changé suite à la maison et tout le tralala, économiser pour notre petite escapade dans le sud (presque fait!), mettre aussi plan bébé sérieusement de côté (pour les même conclusion que toi!) et un peu profiter du DINKS, mais pas abuser car #viedadulte et #maison 😛 Bref, merci pour cet article qui m’a fait étrangement du bien 🙂

    • SaraJane

      23 janvier 2017 at 2:01

      Fiou! Je ne suis pas seule! J’ai étrangement plus de misère à m’adapter à la nouvelle réalité, avec plus de revenus et plus de temps libre, que j’ai eu à m’adapter aux successives coupes budgétaires vécues par le passé.
      Là, on dirait que les gens s’attendent à des choses de nous que je ne suis pas sûre de comprendre tout à fait. Genre, maintenant, je dois aller luncher au resto?!

      #adultingishard

      Merci pour le commentaire qui me fait étrangement du bien!

  3. Cette année, je me suis aussi fixé des objectifs. Entre autres, je veux apprendre à mieux gérer mes finances. J’ai déjà commencé depuis quelques mois quand même, et pour le moment, ça se passe bien. Aussi, j’ai bien envie de me lancer dans un investissement. Quoique, tout dépendra de mes économies…

  4. Merci beaucoup pour l’encouragement SaraJane 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Cennes Habitudes

Theme by Anders NorenUp ↑