Je n’aime pas échouer… mais c’est ça pareil.

L’an dernier, on achetait une maison. Une très belle maison, quoi que désespérément en manque d’entretien. Nous avions prévu mettre 40 000$ en tout les 2 premières années. Nous sommes actuellement à 40 000$, en un an. On prévoit devoir mettre 25 000$ en 2018.

Finalement, l’Univers a décidé que plutôt que de prendre 5 ans pour rénover complètement la maison, on ferait ça en 2 ans.

Tiens-toé, mange d’la misère

Quand l'Univers te fait des misères...

Actuellement, le total combiné de nos soldes est de 42 000$.

Nous visions à maintenir celles-ci proche du 25 000$. C’est un échec cuisant.

Nico a même dû aller demander une augmentation de sa marge pour ingénieur pour absorber la dernière phase des rénos en mai dernier. Ça, ce n’est encore pas si pire.

Le pire, c’est quand, en voulant changer certaines fenêtres, le revêtement extérieur d’une partie de la maison est littéralement tombé du mur, nous obligeant à entreprendre ces travaux qui n’étaient pas prévus avant… 3 ans! Nous devrons donc prendre le montant encore disponible sur les marges au printemps prochains pour entamer ces travaux.

Entre vous et moi…

On peut se parler franchement vous et moi?

Merveilleux!

Entre vous et moi et le poêle à bois, j’ai honte.

Honte du fait que nous sommes tombés dans le piège des  »tant qu’à »

Honte d’avoir payé la maison environ 10 000$ de trop.

Honte de ne pas avoir prévu 17 000$ de rénovations.

Honte que la maison ne soit toujours pas finie.

Honte qu’une partie de l’extérieur soit sur le papier de construction parce que nous n’avons pas eu le temps (ni l’argent!) de refaire l’extérieur avant l’automne.

Honte que ce mois-ci, nous devions mettre une partie des achats  »rénos » sur la marge.

Honte d’avoir à dire: je pense qu’on a fait une gaffe.

Même si, chaque jour, je me rappelle que l’argent que nous devons a été utilisé dans l’amélioration et l’entretien d’un bien durable et pas en futilités, j’ai mal au coeur.

Même si le montant de remboursement exigible est loin de nous prendre à la gorge, j’angoisse.

Même si la valeur de la maison, une fois tous les travaux terminés, passera de 170 000$ à 260 000$, je reste très anxieuse.

En trois mots: j’ai échoué. 

En quatre mots: j’ai échoué lamentablement.

On se relève les manches

Nous savons que le taux d’intérêts associés aux marges est variable et la hausse des taux est commencée, nous avons donc décidé, en juin dernier, de mettre toutes nos liquidités au remboursement de notre dette. Pour un total de presque 2000$ par mois.

Ça marche! Nous sommes passés de presque 50 000$ à 42 000$ aujourd’hui, le tout en continuant de faire quelques rénos ici et là, dont les plus grosses ont été de 3000$. Si nous n’avions pas eu à refaire l’extérieur si tôt, nous aurions remboursé nos dettes en 2 ans.

Nous avons la chance d’avoir deux emplois stables, bien rémunérés, ce qui nous permet de faire ce genre de remboursement.

C’est difficile. Nous avons dû retourner à un budget d’étudiants, après avoir goûté au p’tit lousse, c’est franchement pas facile.

Par contre, ça me donne au moins l’impression de faire quelque chose.

Syndrome de l’imposteur

On s’entend une blogueuse en finances perso qui se ramasse avec 50 000$ en un an, c’est pas glorieux.

Le pire, c’est que je me sentais à l’aise avec ce montant de dettes, jusqu’à ce que l’extérieur se mette à tomber. Là, je me suis vue, obligée de vendre à perte à cause des rénovations trop importantes et du manque de liquidité et j’ai paniqué. Je sais qu’à moins d’une immense badluck (touche du bois, touche du bois!) je ne serai pas dans cette situation, mais il n’en reste pas moins que mon bilan est pouiche ces temps-ci.

Je vais lui faire une beauté cette année, promis. L’an prochain, tout ira mieux, j’en rirai et j’en ferai un article « 10 choses à ne pas faire quand on rénove ».

Mon mantra pour cette année: une fois que l’extérieur est fini, on est ok!

Répétez avec moi 😉

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn

9 Comments

  1. Y’a pas de honte à essayer comme on dit ici. Nous c’est le toit qui se barre et on ne peut pas emprunter. Nous devions réussir à rembourser un bout de dette familiale mais deux imprévus ont plombé le budget ( j’arrive pas à avoir un fond de roulement assez important, l’homme a 4000€ d’impayés par ses clients et mon salaire a baissé depuis deux mois…)

    Le principal c’est que vous et nous on sait que les problèmes ne sont pas dûs à une mauvaise gestion ou des dépenses dans d’la bouine donc on garde la tête haute .

    • SaraJane

      20 décembre 2017 at 2:14

      Oh, ark! Un salaire qui baisse, ça se peut pour vrai? Avec l’inflation, le mien aussi baisse, mais pas de façon nominale. C’est vraiment plate ça! Tu as raison, on va y arriver, on attache ses souliers et on continue 🙂

      • Oui quand tu passes au grade supérieur mais que tu descends d’échelon, avec en plus des heures supplémentaires qui varient à chaque rentrée scolaire…( je travaille pour de petites écoles de musique municipales françaises).

  2. CatherineMichelle from QC

    19 décembre 2017 at 9:39

    Je comprends tout à fait le sentiment, la panique qui monte et la sensation d’étouffer. Ça m’est arrivé il y a deux ans en achetant ma voiture, trop chère pour mes moyens, et en la mettant sur sept ans. Il me reste encore cinq ans avant de me sortir du trou 🙁 J’ai honte et je ne suis pas fière. Au moins, vous l’avez fait pour une maison, pas pour une voiture. Mais je compatis et je pleure avec vous 🙁

    • SaraJane

      20 décembre 2017 at 2:17

      C’est plate ça… Le fait que les concessionnaires te proposent un prêt étalé sur 7 ans donne parfois la (fausse) impression qu’on peut tout se payer. C’est un peu la même chose ici, mais comme tu dis, je me console en disant que c’est au moins sur un bien durable.
      J’ai une collègue qui dit que ce ne sont pas des erreurs, ce sont des formations qui coûtent chère. J’aime son point de vue 😉

  3. Tu sais quoi? Moi je ne trouve que tu as échoué… parce que tu sais ce qui se passe, tu ne vie pas dans le dénie! Le problème quand le monde font face à ce genre d’imprévue je trouve que c’est justement d’ignorer ça et de continuer à vivre comme si de rien n’était. Mais toi tu le savais que ça allait pas comme prévue, parce que tu as un budget et tu peux limiter les dégâts et rattraper le tir. Le problème de beaucoup de personnes je trouve c’est qu’ils font à peine un budget et ne font pas de suivi et ne sont alors même pas au courant qu’ils bust bin raide! Et tu sais, je te comprends car il m’est arrivé des choses semblables avec ma maison, que j’ai d’ailleurs achetés environ en même temps que toi à genre 2 semaines près 😉 De mon côté j’avais fait faire des soumission pour le terrassement, pi le problème bin ça m’a coûté 10 000$ de plus que la soumission pour 42 000 esti d’affaire pas prévue…. J’ai braillé, pi je me suis traité de pas bonne moi aussi! J’en regrettais même mon achat…. ça m’arrive encore des fois aujourd’hui d’ailleurs…. Mais je me dis qu’au moins je le sais pi je fais toute pour nous garder à flot, je coupe dans le budget, je remet des choses à plus tard. bref… comme toi 😉 Tsé je me rends compte qu’en réno on prévoit juste jamais assez d’argent tout simplement parce qu’on ne voit pas dans l’avenir et dans les foutus imprévus de la vie. Pi dis-toi une chose si jamais ça peut t’aider, ton article m’a tellement fait du bien, parce que je me suis sentie moins seule. Merci tellement pour cet article! …. On est humaine bordel! Go girl! On est capable!!!

    • SaraJane

      20 décembre 2017 at 2:19

      52 000$ de terrassement? AOUCH! Même affaire ici, le drain français est passé de 15 000$ à 25 000$. Mais au moins, c’est fait, les fondations sont en sécurité et isolées. Ce mois-ci, j’ai encore du retarder les luminaires pour la cuisine, nous serons encore sur une ampoule toute nue pendant 6 mois, mais tant pis, au moins les aspects importants sont faits, les cartes de crédit sont payées et la marge descend tranquillement.

      J’apprécie énormément ton commentaire Andréanne, merci 🙂

      • Hahaha non quand même pas 52 000$!!! J’ai busté de 10 000$ pour 42 000 imprévues mais pas 42 000$…non là sinon je serais encore couché dans un coin à brailler 😛 Je te comprends tellement pour tes luminaires! C’est cher ça pas de sens! Bref j’ai acheté du usagé entre 10$ et 30$ le luminaire et ça fait la job pour le moment!

Un commentaire? C'est par ici!

© 2018 Cennes Habitudes

Theme by Anders NorenUp ↑

%d bloggers like this: