3 avantages à posséder une carte de crédit

Si, comme moi, vous êtes des véritables crinqués des finances personnelles, vous lisez beaucoup sur le sujet.

Les blogues, en français et en anglais.

Les sites des institutions bancaires.

Les journaux, section affaire.

Les livres des grands Gourous de ce monde.

Trois avantages à posséder une carte de crédit

Un gourou américain des finances perso, Dave Ramsey.

Bref! Tout ça pour dire que la plupart des gourous s’entendent pour dire le crédit, c’est le démon. Ils décrivent ça comme un engrenage malicieux auquel tu donnes le doigts, et ça te prend le bras. C’est une spirale de déchéance sans fin, de laquelle tu dois te tenir le plus loin possible. C’est l’aspect central de la plupart de leur intervention.

Je suis d’accord sur bien des points avec eux. L’idée même de m’endetter sur 7 ans de 30 000$ pour une voiture qui perdra 40% de sa valeur en un an, ça me donne une crise d’angoisse. L’épargne reste pour moi la meilleure option, ne serait-ce que pour réduire le montant du prêt qu’on devra prendre.

Parce que quand on y pense, quand on emprunte, on se prive d’un revenu dans le futur. Ben oui, pensez-y, vous allez devoir le rembourser ce prêt-là et c’est votre vous-futur qui va le faire.  Dans un an, vous devrez vous serrez la ceinture pour rembourser le montant original plus les intérêts.

 

Trois avantages à posséder une carte de crédit

 

Où est-ce que je ne suis pas d’accord, c’est que TOUTE utilisation des produits de crédit est mauvaise. Come on là! Dans le monde où l’on vit, rares sont les personnes qui ont 200 000$ pour l’achat d’une maison au comptant, et c’est pour ça que les hypothèques existent. Et une maison, ça ne perd pas de valeur (techniquement).

Idem pour les prêts étudiants, quand ils sont pris avec modération. Je ne parle pas de la marge de crédit de 100 000$ que les étudiants de génie se font offrir pour 4 ans d’études, mais des prêts étudiants qui permettent de se sortir la tête de l’eau pour réussir ses études.

Bon, je m’égare. Tout ça pour dire que si on est responsable, le crédit, ça peut être un tremplin, un multiplicateur.

Et voici pourquoi, je suis de celles qui sont convaincues que de posséder une carte de crédit comporte des avantages dans le cadre d’une santé financière saine.

Trois avantages à posséder une carte de crédit

Trois avantages à posséder une carte de crédit

Les cartes de crédit sont aussi pour moi un outil important de ma gestion financière. Comprenez-moi bien: la CARTE est un outil, pas le crédit qu’elle me donne. Je peux les utiliser pour gérer mes paiements pré-autorisés, je suis protégée en cas de fraude et certaines doublent les garanties des biens achetés avec. Et il y a plus!

Voici trois avantages majeurs à posséder une carte de crédit.

 

Premier avantage: pas de frais

La raison est simple: mon compte-chèque me coûte 5$ par mois pour faire 15 transactions, mais ma carte de crédit, niet, nada. Je me sers donc de ma carte de crédit pour faire mes transactions quotidiennes et je rembourse l’entièreté du montant à la fin du mois. J’économise donc presque 60$ sur un an.

Il existe une multitude de cartes de crédit qui sont sans frais annuellement. Celle que j’ai en ce moment, la Tangerine, est sans frais. Celle que j’avais avais la PC finance, aussi. En fait, je sais que pour certaines personnes, il y a un avantage à payer pour leur carte, mais il y a moyen d’en obtenir une sans frais annuel.

Cependant, il existe des comptes-chèques sans frais, alors, dans ce cas, voici un autre avantage à posséder une carte de crédit.

 

Deuxième avantage: Récompenses

L’autre raison pour laquelle j’aime bien utiliser les cartes de crédit, c’est qu’il est possible d’accumuler des récompenses. Ce n’est pas ma raison principale, parce que de dépenser juste pour avoir des récompenses, c’est franchement contre-productif, mais si je contrôle mes dépenses grâce à mon budget, c’est chouette d’obtenir des nananes sur des dépenses que j’aurais fait de toute façon!

Ma carte Tangerine est chouette pour ça: 1% sur tous mes achats et 2% sur 3 catégories: épicerie, essence et factures récurrentes. Autrement dit, sur mon mois où je dépense 800$, soit mon montant normal et budgété, je peux aller chercher presque 15$ qui se transfère automatiquement sur mon compte épargne à chaque mois! Ça bonifie mon épargne et je l’accumule à l’abri de l’impôt dans mon CELI!

Vous pouvez choisir parmi plusieurs types de récompenses: Air Miles, Aéroplan, Bonidollars, billets de cinéma, etc. il ne vous reste qu’à sélectionner ce qui se prête le mieux pour vous. J’ai eu pendant longtemps une PC Mastercard qui me donnait des sous à dépenser en épicerie, j’adorais ça, on se payait un souper gastronomique 2 fois par an. Certaines cartes donnent des rabais sur l’essence, d’autres sur les voyages. Magasinez la meilleure pour vous!

 

Troisième avantage: Impact sur la cote de crédit

Le dernier avantage est le suivant: pour faire n’importe quoi dans la vie, on a besoin d’une bonne cote de crédit. Louer un appartement? Cote de crédit de plus de 650. Acheter une maison? Cote de crédit de plus de 700. Prendre des assurances? La prime baisse plus la cote monte. Et pour avoir la meilleur cote de crédit possible, la carte de crédit est très, très, utile.

Règle général dans le monde de la cote de crédit, plus nos types de crédits sont diversifiés, mieux c’est (jusqu’à une certaine limite). Et avoir ne carte de crédit contribue à diversifier notre crédit. C’est aussi un outil qui rapporte à chaque mois vos habitudes de paiement, contrairement au compte de cellulaire qui  ne reporte que quand vous ne payez pas à temps, tout dépendant de votre compagnie de cellulaire.

Parlant de payer à temps chaque mois, c’est aussi essentiel pour avoir la meilleure cote de crédit possible. Vous devriez aussi éviter  de faire des nouvelles demandes sans arrêt pour une nouvelle carte ou une augmentation de la limite.

Pour optimiser votre utilisation pour l’impact sur la cote de crédit, assurez-vous de rester sous la barre des 50% d’utilisation. Par exemple, si vous avez une limite de 1000$, vous ne devriez dépenser qu’un maximum 500$ avec votre carte. Un plus haut pourcentage d’utilisation se traduit comme un manque de liquidités par les prêteurs et cela, même si vous remboursez à temps chaque mois. Mon truc? Je calcule le montant total de mes transactions en moyenne et je m’assure de demander un montant qui est seulement deux fois plus élevé. C’est là qu’un budget devient bien pratique. Je m’assure ainsi que dans un mois normal, je ne dépasserai jamais la barre des 50% et serai toujours capable de rembourser mon solde.

Annuler ses plus vieilles cartes est aussi un pensez-y-bien, car la cote de crédit fonctionne aussi sur l’ancienneté de chaque crédit et accorde plus de points aux plus vieux comptes.Donc avant de demander une nouvelle carte, juste parce que, demandez-vous si c’est payant!

Tout compte fait…

Même si je recommande d’avoir une carte de crédit d’un montant raisonnable, il faut quand même savoir s’en servir pour ne pas annuler ses effets positifs. Aussi, avoir trop de cartes de crédits peut aussi devenir une situation difficile à suivre. Entre tous les comptes et les soldes, vous risquez d’en échapper un et de vous tirer dans le pied. Règle général, j’aime avoir deux cartes de crédit: une Visa et une Mastercard. Ce sont les deux principaux types, elles sont acceptées presque partout dans le monde et la plupart des institutions financières en offrent une ou plusieurs sans frais.

Aussi, une est en mon nom et l’autre au nom de Nico, question d’optimiser notre dossier de crédit à chacun. On est jamais trop prudent.

 

 

 

Passez le mot!
Share on FacebookPin on PinterestShare on LinkedIn

1 Comment

  1. Salut,
    J’aime utiliser ma carte de crédit pour une des mêmes raisons que toi, à savoir profiter de certains avantages comme des réductions sur des produits spécifiques. Dans mon cas, il s’agit surtout des vêtements en ligne.
    A+

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Cennes Habitudes

Theme by Anders NorenUp ↑